L’églantier ou rosier sauvage (Rosa canina) – le plein de vitamine C !

Le rosier est un arbuste qui nous accompagne depuis la nuit des temps. Nous aimons offrir ses belles fleurs aux mille couleurs et senteurs, en oubliant qu’il en existe des variétés sauvages qui poussent à deux pas de nos villes. Ces roses donnent naissance à un fruit fabuleux qui mériterait de se trouver dans votre assiette, le cynorrhodon.. Nous évoquerons les fleurs dans un autre post. 

PROPRIÉTÉS

Les baies sont utilisées en infusion pour leurs propriétés toniques; digestives et diurétiques. C’est une plante parfaite pour faire une cure revitalisante et anti-fatigue  au printemps ou à l’automne : les cynorhodons ont une importante teneur en vitamine C (ils en contiennent 20 fois plus que les oranges !) En plus, la vitamine C du cynorrhodon tient remarquablement la chaleur, contrairement à celle des autres fruits. Il arrête aussi la diarrhée, calme l’entérite, les crampes d’estomac, la constipation et la nausée – bien qu’il ne soit pas recommandé aux femmes enceintes. Il renforce le système veineux et a des propriétés anti-inflammatoires

CUEILLETTE

La cueillette de cynorrhodon se fait en général à partir du mois d’octobre, lorsque les fruits sont devenus mous grâce aux gelées. Mais il est possible de les consommer bien avant, dès le mois de septembre voire fin août. Si vous récoltez les fruits avant les gelées, les cynorhodons sont durs. Vous pouvez donc facilement les ouvrir en deux et enlever sans difficulté les graines et les poils urticants. Dégustez-les en pleine nature, c’est délicieux!

De retour à la maison, faites cela pour toute votre récolte. Coupez en deux, et enlever les poils avec une petite cuillère à café. Cela prendra du temps… beaucoup de temps. Mais vous serez récompensé car vous aurez un produit magnifique, d’un goût exquis et délicieux. Vous pouvez les stocker au congélateur et les réutiliser plus tard. Après quelques semaines de mûrissement sur l’arbre, les fruits deviennent mous et plus sucrés. Contrairement à ce que l’on dit souvent, cela commence avant les gelées, même si elles favorisent le processus.

SAVEUR

Le cynorhodon apporte une forte note fruitée et acidulée à votre tisane, encore plus si la baie a été vidée de ses graines et poils et ensuite concassée. 

EN INFUSION

Comptez 1 cuillère à café bombée pour 1 tasse de 250ml. Laisser infuser 10 à 15 min, à couvert, dans une eau à 90°C. En décoction, utilisez 1 cuillère à café bombée dans 250ml d’eau froide et portez à ébullition. Coupez le feu et laissez infuser à couvert pendant 10 min. Filtrez et appréciez !

BON A SAVOIR

Les poils et les graines à l’intérieur des baies sont très irritants d’où l’autre nom de l’églantier, “le poil à gratter” !

Vous pouvez aussi utiliser la pulpe fraîche des baies pour confectionner un sirop, des bonbons, des confitures ou gelées…

Vous trouverez les baies de l’églantier dans notre tisane Bon Matin !

Articles similaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.